L’Hypnothérapie

    Dans l’air du temps, l’hypnothérapie est bien autre chose que ce qui est montré de l’hypnose au spectacle ou dans la rue.

Lors d’une séance d’hypnothérapie, le patient ne dort pas, il reste conscient et peut sortir de cet état à la moindre alerte. Le praticien ne lui fait pas faire n’importe quoi, il ne fouille pas dans son cerveau pour faire ressortir des souvenirs contre son gré…

Véritable médecine des ressources, l’hypnothérapie recrute avec respect les forces oubliées au cœur de l’esprit du patient.
Le seul rôle du thérapeute, dans cette hypnose de Milton Erickson*, consiste à accompagner avec douceur le patient dans son « atelier des ressources » personnel. Là, dans cet espace de perception amplifiée et de créativité stimulée, le patient va pouvoir mettre en place de nouvelles stratégies, afin de mieux gérer douleurs, mal être, stress ou troubles divers de suite ou d’anticipation…

La transe hypnotique éricksonienne est un état de conscience physiologique amplifié que nous expérimentons tout seul fréquemment. Par exemple lorsque nous partons dans nos pensées si loin que l’on semble s’isoler momentanément du monde extérieur auquel nous restons pourtant connecté.

L’activité cérébrale et la connectivité entre les différentes zones de notre cerveau se modifient dans cet état, il est le plus souvent vécu très agréablement par le patient.

L’hypnothérapeute aide à retrouver cet état de fonctionnement singulier, à l’approfondir éventuellement, et guide finement le patient pour que ce dernier y trouve le bénéfice qu’il en attend.

 

La formation et l’exercice de l’hypnothérapie ne sont pas encadrés par la loi Française. J’ai personnellement suivi un cursus à l’Institut Émergences de Rennes qui ne forme à cette approche du soin que des praticiens de santé diplômés.

 Je ne suis pas psychologue, je ne prends donc pas en charge avec l’hypnothérapie de patients présentants de sérieux troubles psychiques ou psychologiques, à plus forte raison sans suivi et collaboration avec le psychiatre ou le psychologue clinicien.

Un contact téléphonique précèdera alors la prise de rendez-vous.

 

*Milton Hyland Erickson est né le 5 décembre 1901 à Aurum (Nevada) et décédé 25 mars 1980 à Phoenix (Arizona). Erickson est un psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle fondamental dans le renouvellement et le retour de l’hypnose clinique, c’est le père de « la nouvelle hypnose ».